Le cauchemar continue pour les Spurs, éliminés par Norwich en FA Cup

Peu rassurés par les derniers résultats, les supporters de Tottenham étaient en droit d’attendre une réaction, une réponse, afin d’y voir un petit espoir pour le reste d’une déjà « longue » saison. Malheureusement, le retour à la réalité a été douloureux, l’équipe actuelle n’a aucune alchimie et surtout, aucun caractère.

Des joueurs indigne du Big Six

Le groupe a beau être privé des habituels cadres comme Harry Kane, Heung-Min Son, Hugo Lloris, voir Moussa Sissoko ; on ne peut s’empêcher de penser que ces absences ne légitiment des prestations aussi médiocres. Et pour cause, lorsque ces joueurs étaient là, Tottenham ne maitrisait pas nécessairement son jeu, c’était même un des problèmes déjà relevés, il y a quelques mois.

Pour ce huitième de finale de FA Cup, José Mourinho s’est appuyé sur un onze mélangeant des jeunes pas encore au point (Skipp, Parrott), des joueurs en plein doute (Vertonghen, Dier, Alli) et des footballeurs pas au niveau (Gedson, Aurier, Winks), donnant un résultat faisant peine à voir, à tel point qu’on se demande si cette équipe est bien celle d’un club censé viser le haut du panier.

Pourtant, tout a bien démarré avec un Norwich City un peu timide, laissant l’opportunité aux Spurs de prendre l’avantage par l’intermédiaire de Jan Vertonghen (13e) sur un corner parfaitement tiré de Christian Eriksen Lo Celso.

Mais comme toujours avec cette équipe, la suffisance pointe rapidement le bout de son nez et Tottenham n’a plus maitrisé son sujet au retour des vestiaires. Les Canaries avaient déjà surpris Burnley au précédent tour de cette FA Cup en marquant en début de seconde période. Hier soir, les visiteurs ont montré plus d’envie justement en deuxième mi-temps, commençant à prendre davantage d’initiative, jusqu’au but du suisse Drmic (78e) face à Michel Vorm maladroit.

Une égalisation permettant aux joueurs adverses d’arracher les prolongations, durant lesquelles aucune des deux équipes ne prendra l’ascendant. Au jeu des tirs aux buts, Tim Krul s’est montré plus précieux que son compatriote néerlandais des Spurs ; tandis que Lamela, Gedson et le petit Parrott ont raté leur transformation. Éliminé de la seule compétition qui pouvait raisonnablement constituer comme l’espoir d’avoir un trophée en fin de saison, Tottenham poursuit cette saison cauchemar en étant sonné de bout en bout.

Tops : Lamela, Lo Celso, Skipp
Flops : Aurier, Gedson, Alli

Les statistiques à retenir de Tottenham – Norwich City

  • Mourinho a perdu les sept séances de tirs aux buts qu’il a dirigé à la tête des clubs anglais (5 défaites avec Chelsea, 1 avec Manchester United et 1 avec Tottenham).
  • C’était la première séance de tirs aux buts pour Tottenham en FA Cup depuis 1996. À l’époque, les Spurs avaient… perdu contre Nottingham Forest !
  • Sous José Mourinho, les Spurs n’ont réalisé que deux clean-sheets sur leurs 13 derniers matchs à domicile.
  • Jan Vertonghen a marqué deux buts en six matchs de FA Cup à domicile, soit un de plus que lors des 113 matchs à domicile en championnat.

La réaction de José Mourinho

Mourinho après l'élimination en FA Cup

On était proche de la victoire à la 90e minute, proche à la 120e minute et on fini par perdre aux tirs aux buts. C’était frustrant et je le répète, je suis très triste pour les joueurs.

Mourinho à propos de l’élimination.

Le résumé de Tottenham – Norwich City

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.