Spurs 1-0 Everton : Tottenham se relance mais…

Il fallait obligatoirement se relancer pour garder un mince espoir de pouvoir jouer -au moins- l’Europa League, la saison prochaine et on peut dire que Tottenham a fait le boulot, même si c’était encore une fois, très poussif et surtout, décevant.

Alors oui, on va devoir relativiser, les Spurs se sont montrés solides derrières avec un Eric Dier en patron et un Alderweireld visiblement soucieux de faire bonne impression étant donné que Davinson Sanchez menace son poste. Ben Davies reste toujours fiable sur son couloir, n’hésitant pas à parfois découper ceux qui se rapprochent de la surface de réparation. Concernant Serge Aurier, malgré un apport offensif trop insuffisant, il a su bloquer quelques rares offensives adverses.

Mais toujours est-il que l’équipe ne construit rien et sa productivité offensive est nulle. Ainsi, à l’image du match contre West Ham, il a fallu un csc de Michael Keane pour prendre l’avantage et se battre constamment jusqu’à la dernière minute pour ne pas subir d’égalisation et on le sait tous, ça ne se passera pas toujours comme ça. Il faudra réellement que le coach trouve des solutions pour que les joueurs réussissent à faire le break et être à l’abri d’un retour. Les statistiques sur le nombre de tirs cadrés illustrent bien cette difficulté qu’ont les Spurs à exploiter les ballons.

La composition de départ confirmait l’entêtement de Mourinho à ne pas tenter de nouvelles options et pourtant, s’il y a bien un moment pour le faire, c’est maintenant et pas en septembre prochain. On notera la bonne entrée de Lamela qui a montré à ses coéquipiers que cet Everton était trop faiblard et qu’il y avait largement moyen de faire mieux. Dommage en revanche que Mourinho se limite à uniquement trois changements, quand Everton ne se prive pas d’utiliser cinq autres joueurs.

Parlons de Harry Kane, il n’a certes, pas marqué aujourd’hui mais ses magnifiques passes en une touche de balle étaient ce qu’il ne fallait pas rater du match (une manière de dire qu’il ne s’est pas passé grand chose). Il combinait ainsi bien avec Son, Lo Celso ou Lucas, mais aucun n’a réellement pu y faire quoi que ce soit de bon avec le ballon, le brésilien et le sud-coréen étant constamment à la ramasse. Heung-Min Son a d’ailleurs eu une altercation avec Hugo Lloris à la mi-temps du match pour ne pas avoir fait d’effort sur le repli défensif, amenant à une occasion de Richarlison.

On a aimé : Les passes de Kane, Ben Davies, Erik Lamela et la charnière centrale
On a moins aimé : Lucas, Sissoko, Son et la composition de départ

Les statistiques à retenir de Tottenham – Everton

  • Mourinho est devenu le cinquième manager à atteindre les 200 victoires en Premier League. Seul Sir Alex Ferguson (322) a pu faire mieux en moins de match que le portugais, à qui il a fallu 326 matchs.
  • Tottenham est invaincu contre Everton depuis 15 matchs (8 victoires et 7 nuls). Il s’agit pour les Spurs de leur plus longue série actuelle sans défaite contre un adversaire.
  • Tottenham a eu deux clean-sheet sur les trois derniers matchs de championnat, soit autant que lors des 14 précédents matchs.

La réaction de Jose Mourinho

Spurs 1-0 Everton : Tottenham se relance mais... 1

Les joueurs ont tous donné ce qu’ils avaient, on a délivré une prestation solide, on a pas été en danger, on a géré tout au long du match.

Le coach après la victoire 1-0 contre Everton.

Le résumé de Tottenham – Everton

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.