Tottenham coule sa saison contre Wolverhampton (2-3)

Face aux Wolves, les Spurs enchaînent sur une nouvelle défaite en Premier League. Les buts de Bergwijn et Aurier n’auront pas suffit à Tottenham, qui s’incline contre Wolverhampton et descend à la 7e place de la Premier League.

Un Wolverhampton fatigué, sans idée mais qui gagne

Alignés en 3-4-2-1 et une défense inédite avec les titularisations de Dier et Tanganga aux côtés de Sanchez, les Spurs ont rapidement lancé le match face à un Wolverhampton quasi inexistant en 1re période. C’est Steven Bergwijn (13e) qui a donné l’avantage à Tottenham suite à un mouvement rapidement mené par Aurier. Le centre de l’ivoirien à destination de Dele est finalement conclut par la recrue néerlandaise après une belle parade de Rui Patricio.

La belle frappe d'Aurier qui a permis l'espace d'un instant à Tottenham d'espérer.

Malheureusement, les mauvaises habitudes défensives des Spurs ont la peau dure. Une perte de balle évitable, un contre des oranges sur la gauche. Le centre de Vinagre passe Dier qui se troue puis Tanganga qui rate totalement son intervention. Doherty seul face au but peut ajuster Gazzanigga (27e). Tottenham retrouvera l’avantage après 20 minutes soporifique et à la faveur d’une frappe magnifique d’Aurier (45e), du pied gauche s’il-vous-plaît.

La 2e période ne sera pas bien différente à la différence que Wolverhampton ne se permettra pas le luxe de rater ses occasions contrairement aux Spurs et grâce aux multiples erreurs de la flamboyante défense de Tottenham et en particulier l’incroyable naïveté de Tanganga, Wolverhampton ira chercher une victoire pas franchement méritée mais totalement prévisible grâce à des buts de Jota (57e) et Jimenez (73e).

Encore une fois, les errements défensifs de Tottenham douchent les espoirs de relancer une saison déjà calamiteuse. Les Spurs avaient l’occasion de se rapprocher une nouvelle fois de Chelsea qui a perdu 2 points hier à Bournemouth et encore une fois, les Spurs sont passés à côté de l’opportunité.

Les Tops : absolument personne.
Les flops : absolument tous les autres.

Les statistiques du match qui font mal

Wolverhampton a cadré 4 frappes, 3 buts marqués.

Tottenham qui aurait pu prendre la 4e place la semaine passée se retrouve désormais 7e, dépassé par leur adversaire du jour. Et encore, le 8e Sheffield compte un match en retard et pourrait passer devant en cas de victoire.

Les statistiques depuis janvier 2019 qui font très très mal

La prestation est tellement indigente que le reste du match se passe de commentaire, statistiques et autres. Il ne reste plus qu’à attendre patiemment la fin de la saison en espérant que le club aura les moyens de relancer un cycle positif cet été.

Vivement la saison prochaine, on en a gros !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.